Pacific Coast

p1170306.jpg

 

Notre périple californien nous a amené au nord de l’état.

 

mapcalifornienord.jpg

 

Bienvenue sur la cote pacifique. En descendant de la Sierra Nevada, notre premier contact avec le pacifique, se fait à Eureka. C’est la plus grande ville du nord de la cote californienne, et nous faisons donc une pause pour prendre nos marques à la marina, sur Woodley Island.

 

p1180187.jpg

 

On s’installe à la terrasse d’un café afin d’admirer la faune de la baie de Humboldt, sans oublier de remettre sa petite laine, car passé la surprise de voir des phoques dans le port, on comprend vite pourquoi l’animal se plait dans la région.

 

p1180189.jpg

 

C’est un changement radical de climat, par rapport aux chaleurs de la Sierra Nevada, on ressent comme un petit parfum d’ hiver en bretagne.

p1180181.jpg

 

Un peu plus au sud, on emprunte la petite route 211 vers Ferndale et la lost coast. C’est aujourd’hui une région un peu oubliée car une nouvelle route plus rapide a été construite en intérieur, mais quelques rares touristes prennent encore le temps de se perdre dans cette contrée sauvage.
lostcoast.jpeg

 

La route devient vraiment intéressante dans sa partie qui longe le bord de mer, offrant de superbes points de vue.

 

p1180205.jpg

 

Et pour chance c’est le moment que choisi la brume présente depuis notre arrivée, pour laisser place à un peu de soleil.

 

p1180190.jpg

 

p1180208.jpg

 

p1180211.jpg

 

Peu de monde pour troubler la quiétude de ces lieux.
p1180216.jpg

 

 

p1180218.jpg

 

p1180228.jpg

 

p1180221.jpg

 

p1180234.jpg

 

Plus au sud on longe la Sonoma Coast, au dessous de Fort Bragg pour se repérer sur la carte. Le nom de Sonoma est plutôt connu pour sa vallée et les fameux vins, très bons d’ailleurs, produits dans cette région, mais la visite de la cote vaut également le détour.

 

p1180269.jpg

 

Au bout d’une cote escarpée
p1180270.jpg

 

Le village de Jenner, niché dans l’estuaire de la Russian River.

 

p1180272.jpg

 

p1180286.jpg

 

p1180289.jpg

 

Le lieu est très apprécié par  les phoques et les goélands qui viennent se reposer dans cet endroit paisible.

 

p1180312.jpg

 

p1180313.jpg

 

p1180364b.jpg

 

en direction de San Francisco, la brume nous retrouve au détour d’un lacet et nous arrivons à Bodega Bay, région où a été tourner le film culte « Les oiseaux ».
p1180366.jpg

 

p1180374.jpg

 

Juste avant le retour sur la baie de San Francisco et le golden Gate, un petit détour à la presqu’île de Point Reyes s’impose.

 

mapptreyes.jpeg

 

nous empruntons la route jusqu’au au bout du parc, où la cote se confond avec l’océan dans une brume épaisse.

 

p1180409.jpg

 

Là , les falaises de granite tombent à pic , et seul le gardien de phare partage son habitat avec les otaries du coin.
p1180408.jpg

 

p1180428.jpg

Une réponse à “Pacific Coast”

  1. Caro dit :

    Bodega Bay : En effet, il y a du Hitchcock là-dedans…

Laisser un commentaire