Fakarava

Fakarava dans Archipel des Tuamotu 1300346

 

A 1 heure d’avion au nord est de Tahiti,  Fakarava  est classé « réserve de biosphère » de l’Unesco. Cet atoll des Tuamotu est un vrai paradis pour admirer les coraux et les poissons et donc un vrai paradis pour la plongée sous marine.

 

cartefakaravamap.jpeg

 

C’est au Nord Est de l’atoll, que se trouve Rotoava, le village le plus important de l’île, où vit la quasi totalité de la population.

 

p1220139 dans Archipel des Tuamotu

 

Une route d’une vingtaine de kilomètres traverse le motu principal de l’atoll, reliant l’aéroport au village et aux hôtels et pensions dispersés vers le sud. Une bande cyclable a été aménagée et les dénivelés étant très acceptable sur les Tuamotu, il est donc très agréable de se balader à vélo pour visiter l’île.

 

p12201271

 

La route permet donc, au sud du village, de rejoindre les différent lieux d’hébergements se trouvant généralement en bord de lagon.

 

P1300329

 

Comme partout aux Tuamotu, le cocotier est omniprésent, et il est même difficile d’imaginer le paysage avant son introduction.

 

P1300347

 

Un séjour à la pension Havaiki permet de savourer le charme de l’atoll. Il y fait bon faire un petit picnic ou profiter de l’Happy Hour les pieds dans l’eau en regardant passer les raies et les requins.

 

P1300343

 

Il est également possible d’y visiter une des nombreuses fermes perlières des Tuamotu, où l’on peut assister aux techniques de greffes sur les huitres. La perliculture est très développée en Polynésie et est une ressource importante pour le pays. Les perles noires de Tahiti sont très recherchées, même si aujourd’hui la concurrence mondiale a fortement fait chuter l’activité.

 

P1300387

 

Plus au sud, la plage de l’hôtel White Sand Beach est une des plus agréable de l’atoll.

 

p0240341.jpg

 

L’endroit est idéal pour le farniente et pour admirer le bleu légendaire du lagon.

 

p1230344

 

p0240349.jpg

 

p1220105.jpg

 

La route longe également par moment la côte océanique, offrant de beaux points de vue sur la façade plus sauvage de l’atoll.

 

p1220221.jpg

 

p1220224.jpg

 

Au nord du village, juste après l’aéroport, la route devient une piste qui mène à la passe de Garuae, la plus grande de Polynésie Française, mesurant 1600 mètres de large. C’est un haut lieu pour la plongée, avec notamment les dérivantes en courant entrant.

 

p1120862.jpg

 

A l’opposé de Garuae, au sud, se trouve la passe de Tetamanu.

 

P3130146

 

Pour s’y rendre il est nécessaire de prendre un bateau, mais la beauté et la sérénité des lieux mérite le trajet. Elle est également réputée pour la plongée sous marine et pour la densité de requins que l’on rencontre, mais elle est aussi plus accessible aux excursions en masque et tuba.

 

P3130188

 

Il est possible de se balader autour des petits motu, séparés par des hoa plus ou moins profond qui relient le lagon à l’océan, pour s’imprégner de la beauté des paysages.

 

P3130195

 

Le soir venu, il est temps de profiter des dernières lumières de la journée.

 

p1250059.jpg

 

p1250066.jpg

 

P4300410

 

p1250070.jpg

 

p1250080.jpg

Pour une visite du lagon bleu de Fakarava:

 

2 Réponses à “Fakarava”

  1. Francine dit :

    bonjour, ces photos sont magnifiques ! Une personne de ma famille se trouve en visite à Moorea en ce moment, cela vaut-il la peine de se déplacer, avec tous les coûts que cela engendre, pour visiter en plus Fakarava ? souffle-t-il plus et pleut-il plus à Fakarava qu’à Moorea ? Merci d’une prompte réponse !

  2. Anonyme dit :

    Le rêve !

Laisser un commentaire