Archive de la catégorie ‘Tahiti Découverte’

LE TOUR DE TAHITI

Mercredi 4 novembre 2015

C’est une visite incontournable, si l’on séjourne à Tahiti. Une route de 120 kilomètres fait le tour de Tahiti  Nui (la grande île), et permet d’accéder facilement à de nombreux sites de l’île.

 

carte tahiti

 

La cathédrale de Papeete est le point de repère kilométrique zéro de l’île.

 

P1290938

 

En sortie de la ville , on découvre de belles vues sur le Diadème.

 

P1000808

 

De là, on prend direction du soleil levant pour rejoindre le col du tahara’a en traversant les communes de Pirae et Arue.

 

DSCN4451

 

Après le passage du col on redescend sur la commune de Mahina et la pointe de Venus, où trone de ses 25 mètres de haut, le phare Teara o Tahiti qui fut construit en 1867.

 

phare teara o tahiti

 

Mais la Pointe de Vénus est surtout connue pour sa plage de sable noir, une des plus belle de Tahiti.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Outre ses eaux transparantes, le lieu est agréable car on peut y profiter d’une vue sur l’Aorai, le troisième sommet le plus élevé de l’île.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Et sur Moorea,  l’île soeur qui se trouve à une quinzaine de kilomètres.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Ensuite la route passe proche du motu martin,

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

et au pied des deux plus grands sommets de Tahiti et de la Polynésie Française, l’Orohena ( 2241 m ) et le Pito Iti ( 2110 m ).

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

En s’éloignant de Papeete, le paysage change de physionomie.

 

P1000898

 

DSCN4459

 

Et l’on circule le long d’une côte sauvage.

 

P1000891

 

DSCN4456

 

A Papenoo, on croise l’embouchure du fleuve du même nom. C’est de là que part la route de la traversée qui passe par l’intérieur de l’île pour rejoindre Mataeia sur la côte au sud ouest.

 

DSCN4504

 

Plus loin à Tiarei, se trouve  le trou du souffleur, un haut lieu touristique de l’île.

 

.   P1000876

 

La mer s’engoufre dans des cavités et ressort par gros souffles de l’autre côté de la route. Et plus la houle est haute , et plus le spectacle est impressionnant.

 

P1000881

 

Un peu plus loin du parking du trou du souffleur, une petite route s’enfonce sur quelques centaines de mètres vers l’intérieur, et permet d’accéder au parking des trois cascades de Faaurumai.

 

P1000830

 

La première cascade est facilement accessible par un chemin bien entretenu.

 

P1150433

 

Un chemin plus escarpé s’enfonce dans une belle végétation,

 

P1000845

 

et après une petite demi-heure de marche on accède à la deuxième cascade.

 

P1000853

 

puis, à peine plus loin, à la troisième.

 

P1050742

 

C’est la plus agréable car après la balade, on peut profiter de la baignade.

 

P1050744

 

Retour sur la route principale qui longe la côte est de Tahiti.

 

P1150480

 

C’est la côte au vent, et c’est donc la côte la plus humide de l’île car les sommets retiennent les nuages.

 

P1160717

 

Ce qui fait qu’elle reste très sauvage et authentique.

 

P1160721

 

Plus au sud on distingue Tahiti Iti (la petite île), également appelée la presqu’île.

 

P1160719

 

De Taravao, la grande ville au sud de Tahiti, deux routes partent vers la presqu’île. Une vers Teahupoo à l’ouest et l’autre vers Tautira sur la partie orientale.

On emprunte la seconde pour se rejoindre la plage de Tautira.

 

P1120568b

 

De là on peut admirer la vue sur Tahiti Nui.

 

P1160753

 

Plus au sud, la route se transforme en piste puis en chemin.

 

P1120384

 

Et les habitations sont de plus en plus rares.

 

P1120393

 

P1120406

 

Retour à Taravao pour prendre la direction de Teahupoo au bout de la route de la partie occidentale.

 

P1010372b

 

C’est la capitale du surf tahitien. Le village est connue mondialement grace à sa vague, et accueille tous les ans une étape du Billabong Pro où les meilleurs surfeurs du monde viennent s’affronter.

 

DSCN4530

 

Comme Tautira, le village est concé entre l’océan et les montagnes abruptes.

 

DSCN4511c

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Passée la frénésie des compétitions de surf, Teahupoo redevient un village de pêcheurs tranquille.

 

DSCN4502b

 

DSCN4536b

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Retour sur la côte ouest de Tahiti Nui pour une petite pause au jardin botanique de Papeari.

 

P1110240

 

Le lieu est superbement aménagé pour découvrir la diversité de la flore Polynésienne.

 

P1010890

 

P1110376

 

P1010952

 

p1110381

 

Un peu plus loin vers le nord, les jardins de Vaipahi, plus petit, méritent également une petite visite.

 

Photo 315

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Plus au nord, on arrive à la plage de Papara.

 

P1160766b

 

pour assister aux prouesses d’autres surfeurs.

 

P1160768

 

Les grottes de Maraa , se trouvent en bord de route, juste avant de basculer plein ouest. De là les couchers de soleil sont magnifiques.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Mais avant la fin de la journée, il serait dommage de na pas profiter d’une petite pause culturelle à Paea.

 

P1160775

 

Le marae Arahurahu propose une structure typique des lieux de culte anciens avec notamment un «ahu» (autel) à gradins, haut de plus de trois mètres. Ce marae est un condensé de toute l’histoire de la Polynésie avant l’arrivée des Européens.

 

P1160777b

 

P1160788

 

P1160783c

 

La boucle se termine à Punaauia, où se trouve la plus belle plage de sable blanc de Tahiti.

 

DSCN4316b

 

D’ici les couchers de soleil sont inoubliables.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

P1120617

 

P1140076

 

Et une dernière pause à la marina Taina, pour cloturer cette belle visite.

 

P1110030

12345...8