Archive de la catégorie ‘Tahiti Tradition’

Course de Va’a RFO 2011

Mercredi 20 avril 2011

bp4090069b.jpg

Les va’a sont des pirogues polynésiennes dont la stabilité est assurée par un unique balancier (le ama). Les va’a que l’on utilise pendant cette compétition sont des V6 (va’a ono), qui sont en fait des pirogues à 6 places, alors que le V1 (va’a hoe) est une pirogue pour un rameur unique. Pour les sorties en haute mer, on adapte des jupes pour éviter que l’eau remplisse l’embarcation. Chaque pirogue compte cinq rameurs et un barreur. Les rameurs sont disposés en lignes, ramant alternativement d’un côté de la pirogue. Le barreur est le navigateur, il choisit sa route à l’œil, en fonction des courants, du vent et de repères naturels, la ligne droite n’étant pas nécessairement la plus rapide. Le capitaine placé au centre de la pirogue,  compte les coups de rames, fixe le rythme et à intervalle régulier et donne l’ordre aux rameurs de changer leur rame de côté.

ap4090103b.jpg

C’est donc lors de la 21 ème édition de la course de la RFO, nommée Polynésie Première depuis cette année, que j’ai pu participé à ma première compétition de Va’a, qui est le sport national polynésien. La course relie Tahiti, au départ de la baie du Sofitel Maeva Beach et de l’ Intercontinental Beachcomber au sud de l’aéroport, à la plage de Temae à Moorea. Un équipage fait les 25 kilomètres aller, puis à Moorea possibilité de changer les rameurs pour le retour vers Tahiti.

cartetahitimoorea1.jpg

 

La veille de la course, on s’applique aux derniers réglages, notamment le réglage du balancier, puis toutes les pirogues passent au pesage, le poids minimum d’une embarcation étant fixé à 150 kilos. Dans notre cas, nous sommes bon pour attacher 10 kilos d’haltères afin d’être réglementaire.

p4080406.jpg

Et nous sommes loin d’être les seuls participants à la première course hauturière de la saison, les meilleures équipes telles Team OPT ou Shell Va’a, les futurs vainqueurs, ainsi qu’une centaines d’autres pirogues, ne ratant pas le rendez vous.

p4080410.jpg

 

p4080413.jpg

Certains prenant vraiment soin à la décoration de la pirogue.

p4080418.jpg

Après un rendez vous matinal pour l’échauffement, le départ étant prévu à 7h pour les professionnels puis à 7h30 pour les moins ambitieux. Le parcours commence par 3,5 kilomètres de lagon pour rejoindre la passe de Taapuna, ensuite cap sur Moorea pour 17,5 kilomètres de navigation en océan, avant un dernier effort de 4 kilomètres dans le lagon de l’île soeur afin de rallier la plage de Temae.

parcoursrfo.jpg

Avec un léger retard, le départ de la course est enfin donné, et tous les participants se jettent tête dans le guidon vers le chenal menant à la passe, dans un méli-mélo de bateaux et de jet skis. Jamais vu le lagon en ces lieux aussi agité et l’aventure a bien faillie se finir là pour nous, au bout de 3 kilomètres de course, à la suite d’une collision avec le va’a de la Clouterie de Tahiti qui endommagea notre balancier, mais heureusement sans qu’il prenne l’eau.

p4090000.jpg

La course continue, et on quitte le tumulte du lagon pour se lancer dans l’océan en direction de Moorea, avec le Mouaputa ( montagne percée) qui domine le port et la passe de Vairae en point de mire.

p4090001.jpg

Les pirogues commencent à se disperser sur l’océan, chacun choisissant son cap et les efforts se faisant sentir.

p4090002.jpg

Notre équipage est composé de 4 personnels de l’université, complété de Jerry et Vainui, les 2 expérimentés qui ont su s’armer de patiente aux entraînement pour nous faire progresser et nous permettre de tenter l’aventure de la RFO. Jerry, le Peperu est le barreur à l’arrière de la pirogue, Vainui véritable moteur positionné en N°3.

p4090004.jpg

Le reste de l’équipage c’est Patrick et Jonathan les grands gabarits, respectivement N° 4 et 5.

p4090027b.jpg

Renaud en Faoro menant le rythme en tête de va’a, et moi même juste derrière en position N°2.

p4090028b.jpg

Le Moorea Ferry passe au loin, prenant la direction de Papeete.

p4090034.jpg

 

p4090044b.jpg

La course en océan peut sembler longue par moment les points de repère sur Moorea paraissant toujours aussi loin avec la fatigue, mais les encouragements des supporters de nos deux bateaux suiveurs furent réconfort.

p4090046.jpg

 

p4090047.jpg

Et l’approche de la terre ferme redonne du baume au coeur et un regain d’énergie.

 

p4090052.jpg

On file tout droit sur la passe de Vairae, porte d’entrée sur le lagon.

p4090061b.jpg

 

Retrouvant 3 autres va’a ayants choisi un cap plus au nord.

 

p4090081.jpg

C’est donc parti pour un sprint final, donnant le reste de force pour dépasser ces adversaires d’un moment et finir sous les encouragements du public qui avait envahi pour l’occasion le lagon et la plage de Temae.

p4090093.jpg

Certes de nombreuses pirogues sont déjà arrivées, mais toutes catégories confondues, nous en avons laissé une douzaines derrière nous.

 

p4090098.jpg

Après 2h11 de course, nous sommes satisfait de notre prestation et pouvons savourer un peu de réconfort dans l’eau turquoise du lagon.
p4090105.jpg

 

pour en savoir plus sur le va’a


12345